Il serait temps que nous fassions tous « Nos Français » !

Publié le par arnautu.over-blog.com

« Vous n’allez pas faire vos Français »: c’est en ces termes révélateurs que les assassins du jeune Mohamed se sont adressés à lui avant de le lyncher à mort. Son crime ? : avoir eu l’audace de réclamer un constat à la suite d’un accrochage sur l’autoroute A13 à hauteur des Mureaux.

Ce n’est pas un cauchemar : nous sommes bien en Ile-de-France, région dite capitale, région à l’image de notre pays .Chacun d’entre nous peut voir sa vie brisée, juste parce qu’il ne se plie pas aux règles édictées par des barbares.

Chaque jour amène son lot de violences, de meurtres et ce dernier exemple atroce prouve s’il en était encore besoin, l’inefficacité impardonnable du gouvernement. Les assassins de Mohamed étaient comme à l’habitude « abondamment connus des services de police » ; sans doute appartenaient ils à  l’une des 222 bandes recensées en France (dont  79 % en région parisienne) :2 500 individus, selon Mme Alliot-Marie dont  47 % sont  mineurs.

Il est indécent de continuer à faire croire aux Français qu’il y a une quelconque volonté de les protéger des voyous et des assassins : le gouvernement n’est pas en mesure d’assurer à nos compatriotes leur première des libertés : la sécurité.

Ce drame aurait pu être évité, comme tant d’autres, si les forces de police pouvaient exercer leur mission sans être constamment déjugées : il suffirait d’avoir la volonté politique de faire en sorte que la peur changer de camp et de combattre avec fermeté tout communautarisme.

Dans l’esprit de ses assassins, parce qu’il s’appelait Mohamed, il devait naturellement bafouer les lois Françaises : quelle terrible conclusion de la part de ces groupuscules qui refusent et combattent toute assimilation à la nation Française !

Ceci est le résultat flagrant de la lâcheté de nos gouvernants, qui privilégient et confortent les barbares dans leur violences : un fait « divers » chasse l’autre. Qui parle encore du jeune Adrien Debray, lui aussi sauvagement assassiné en Ile-de -France le 13 janvier 2010 ?

Marie-Christine Arnautu, et Philippe Chevrier, Secrétaire Départemental des Yvelines, présentent leurs sincères condoléances à la famille de Mohamed., mort sous les yeux de ses parents.

Français, de toutes origines, de toutes confessions, qui en avez marre de trembler devant des pourritures qui risquent de briser vos vies et celles de vos familles, rejoignez le Front National ! Nous combattons toute forme de communautarisme, seuls comptent pour nous la sauvegarde de notre Nation et le bien être du peuple Français.

 

 

Commenter cet article